La Tour Hassan face au Mausolée

 

 

Pouvait-il y avoir un endroit plus prestigieux que l'esplanade de la mosquée Hassâne, pour abriter le tombeau du plus populaire des sultans et rois du Maroc, Mohammed V, père de l'indépendance, mort à Rabat des suites d'une intervention chirurgicale le 26 février 1961 ?

 

 Dix ans auront été nécessaires pour achever le monument conçu par un architecte d'origine Vietnamienne VO TOAN, mais érigé dans un classicisme des plus purs.

 

Légèrement surélevé, faisant face à l'océan et aux colonnades de la Tour Hassan, le mausolée Mohammed V est bâti en marbre blanc d'Italie et coiffé d'un toit pyramidal recouvert de tuiles vertes, symbole de la royauté. 

Le Mausolée face à la Tour Hassan  

 

 

 la coupole au dessus des sarcophages

L'intérieur du Mausolée, la coupole et les battants de la porte en cuivre

 

Un escalier conduit à la chambre funéraire, grande salle carrée sous la coupole, ceinturée d'une galerie d'où le public peut découvrir le sarcophage dans lequel repose la dépouille du défunt roi Mohammed V.

 

Dans les angles de la salle se trouve aussi le tombeau en marbre blanc du prince Moulay Abdellah, un des fils de Mohammed V, décédé le 20 décembre 1983. Depuis le 30 Juillet 1999, la dépouille du roi Hassan II est venue rejoindre celles de son frère cadet et de son père.

le sarcophage du Roi Mohammed V
 

 

Dans la tradition des nécropoles royales, la réalisation de ce mausolée fait appel aux techniques ancestrales des artisans marocains : coupoles d'acajou et de cèdre plaquées de feuilles d'or, frises calligraphiques, zelliges polychromes, colonnettes de marbre ...

Marocains de tous âges viennent ici se recueillir dans un mouvement perpétuel, sur les tombeaux des rois et du prince.

 le mausolée façade Sud  

 

 

le mausolée la nuit façade Ouest et Sud
 

la garde royale et au second plan la tour Hassan

 
Le choix de ce lieu pour accueillir le tombeau du roi Mohammed V n'a pas été le fruit du hasard. Cet endroit est  hautement symbolique pour le peuple marocain. C'est en effet, ici, à la Tour Hassan, que Mohammed V dirigea la première prière du vendredi, après l'indépendance (voir les photos de la cérémonie du 18 novembre 1955).

Il témoigne du profond attachement qu'avait le roi Mohammed V pour la ville de Rabat et ses habitants.