Sélectionner une page

www.rabat-maroc.net

Rabat de Lyautey à Mohammed VI

portail de Rabat, tourisme, histoire et culture

RABAT PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Lorsque l’UNESCO a annoncé en 2012 que Rabat était inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la surprise fût grande, car peu nombreux étaient ceux qui pensaient que Rabat pourrait obtenir cette distinction.

Certes, d’autres villes ou sites marocains avaient déjà été récompensés, mais au titre de leur ksar, médina, ou pour la qualité de leur seule ville historique (Aït-Ben-Haddou, médina de Fès, Marrakech, Essaouira et Tétouan, villes historiques de Meknès et de Mazagan, site archéologique de Volubilis). Aucune ville marocaine ne l’avait été à la fois en tant que capitale moderne et ville historique.

Pour classer Rabat au Patrimoine mondial, l’UNESCO a en effet retenu un ensemble divers de sites répartis dans toute la ville : le Jardin d’Essais et les jardins historiques, la ville moderne pour sa qualité architecturale et novatrice, le quartier des Habous de Diour Jamaâ, la médina, la Tour Hassan, la Kasbah des Oudayas, les remparts et les portes almohades et le site archéologique de Chellah etc.

Pour compléter l’honneur fait à la Ville de Rabat par l’UNESCO en 2012, l’Organisation islamique des sciences de l’éducation a, elle aussi, le 17 décembre 2019, inscrit Rabat, dans la liste du patrimoine du monde islamique.

Cette inscription de Rabat, permettra une plus grande valorisation du patrimoine culturel national, matériel et immatériel et confirme bien la position historique et civilisationnelle de la capitale du Maroc, en tant que patrimoine humain et symbole de la coexistence.

VISITER RABAT AUTREMENT – VISIT RABAT DIFFERENTLY

Rabat ne se découvre pas en quelques heures, voire même en une demi-journée comme le proposent encore certains sites Internet ou tour-opérateurs.

Rabat se dévoilera à vous si vous lui consacrez un peu de votre temps. Il faut se laisser séduire par le charme des ruelles et souks de la médina, l’ombre fraîche des jardins, le silence bleu de la kasbah des Oudayas, l’agitation rieuse des rives du Bouregreg, la majestueuse silhouette de la Tour Hassan, l’atmosphère apaisante de la nécropole du Chellah

Rabat c’est avant tout la lumière et les couleurs, la flânerie et les balades à surprises, l’histoire et les légendes ainsi que le parfum embaumant de ses jardins.

Rabat saura vous captiver, la capitale du Maroc vous attend, bonjour Rabat…

Rabat, l’ode à la flânerie

rabat-audace-decouverte

S’abandonner au plaisir de la déambulation sans trop connaître sa destination et se préoccuper du temps, c’est souvent ce que le touriste rêve de réaliser au Maroc, sans jamais oser. Rabat vous invite à succomber à cette tentation.

Alors, selon la philosophie islamique, déplacez vous à Rabat en adoptant la notion « espace temps » du marocain, ne projetez aucun déplacement trop précis que la volonté d’Allah pourrait annihiler : quand rien n’est prévu, aucun événement ne vient engendrer de frustation !

Les petites rues des derbs de la médina, les artères bordées d’immeubles « art déco » ou « hispano-mauresque » de la ville nouvelle ou les allées piétonnes le long des murailles almohades seront le théâtre surprenant de vos déplacements vagabonds.

Car marcher dans Rabat est plus qu’un agréable exercice physique, c’est une façon de se transporter dans un autre monde, presque un acte de méditation. Suivre la foule dans les souks colorés et odorants de la médina, ou se faufiler dans l’ombre des ruelles de la Kasbah des Oudayas est une « aventure touristique » que vous vivrez intensément, sans guide ni GPS, au gré de vos seules envies et inspirations.

Rabat, la lumière et les couleurs

Rabat les coloris luminescents

Au Maroc, le soleil est souvent ardent, mais à Rabat il est tempéré par l’air océanique pour faire chatoyer les couleurs et vous permettre de ne faire chauffer que les seules cartes mémoires de vos appareils photos.

A Rabat, toutes les déclinaisons des infinies nuances des teintes du Maroc explosent dans un festival permanent de couleurs.

Rabat est la seule ville du Maroc à offrir ce contraste saisissant entre la couleur ocre des murailles almohades et le bleu des murs andalous.

Car si vous pourrez trouver l’une ou l’autre de ces deux couleurs dominantes un peu partout au Maroc, historiquement elles ne sont réunies que dans une seule ville impériale marocaine et c’est la particularité de Rabat, à la fois almohade et andalouse .

Rabat, l’histoire et les légendes

Rabat, la ville des corsaires

A Rabat, l’histoire du Maroc de l’antiquité à nos jours, vous surprendra au détour de chaque ruelle, de la médina aux Oudayas jusqu’aux artères de la ville nouvelle, et vous transportera dans l’univers onirique de l’imaginaire.

En longeant les quais du port de Rabat, dans le soleil flamboyant du crépuscule, vous apercevrez, au détour de la sqala, l’élégante silhouette du chébec d’un corsaire de Salé, la cale lourdement chargée, franchir de manière intrépide les eaux agitées de la redoutable barre océanique.

Sur l’esplanade silencieuse de la Tour Hassan, résonneront tout à coup dans vos oreilles  les cris vibrants des milliers de combattants des armées de Yacoub El Mansour partant à la conquête des terres hispaniques d’Al Andalus.

Ici, la légende caresse l’histoire et vous renvoie à tout moment effluves odorantes et émotions colorées pour vous entraîner dans un tourbillon enivrant empli de sons, d’images et de senteurs.

Rabat, l’eau et les jardins

Rabat, la trame verte et bleue

Dans les traditions culturelles du Maroc, le jardin et les fontaines figurent en bonne place et jouent un rôle prépondérant.

Servis par un doux climat, les habitants de Rabat ont su développer cet art de vivre. Chaque Rbati est un horticulteur en puissance et à défaut de posséder un jardin luxuriant, perpétue de manière naturelle et parfois modeste cette relation privilégiée avec les plantes, les fleurs et l’eau.

Rabat est donc naturellement devenue une cité-jardin, où les parcs et fontaines publiques sont aussi nombreux que les parterres et massifs de fleurs, et le plus petit rebord de fenêtre aussi fleuri que le recoin d’un patio de riad.

En tissant une trame urbaine verte et bleue ininterrompue,  Rabat vous offre partout et en toute saison une végétation embaumante et le rafraîchissement du ruissellement des eaux de ses fontaines.

RABAT, les mesures sanitaires, la réouverture des frontières aériennes le 15 juin 2021

Après plusieurs mois de suspension en raison de la pandémie de coronavirus, le gouvernement du royaume du Maroc vient d’annoncer enfin la réouverture «progressive» des frontières aériennes à partir du 15 juin 2021. Cependant les frontières terrestres et maritimes avec l’Espagne sont toujours fermées. Les points de transit maritime concernés par l’opération Marhaba 2021 pour les MRE se rendant au Maroc pour l’été seront les ports de Sète en France et de Gênes en Italie. Les passage frontaliers avec Ceuta et Melilla resteront fermés.

Deux listes de pays ont été établies avec des règles différentes d’accès : la liste A comprend «tous les pays ayant des indicateurs positifs»  et parmi eux ceux de l’Union européenne tandis que la liste B concerne 74 pays avec «une  propagation des variants ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique».

Les voyageurs arrivant de pays de la liste A, qu’ils soient de nationalité marocaine ou pas, doivent avoir un certificat de vaccination ou un résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures (communiqué du Ministère des affaires étrangères du royaume du Maroc du 11 juin 2021). Ceux en provenance des pays figurant sur la liste B doivent avoir des autorisations exceptionnelles, un test PCR négatif de moins de 48 heures et se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours une fois sur place.

Toutes les réponses à vos questions sur le site du MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES, DE LA COOPÉRATION AFRICAINE ET DES MAROCAINS RÉSIDANT À L’ÉTRANGER.

La campagne de vaccination pour immuniser quelque 25 millions d’adultes se poursuit à un bon rythme. Depuis le 10 mai 2021, elle est ouverte à toutes les personnes de plus de 50 ans. Le gouvernement marocain s’est fixé pour objectif d’immuniser rapidement 80 % des habitants. Pour cela, il a commandé 41 millions de doses à Sinopharm et 50 millions de doses à Oxford-AstraZeneca. Au 14 juin 202125,40% de la population marocaine a reçu au moins une dose de vaccin, plaçant ainsi le Maroc sur le plan de la couverture vaccinale loin devant la plupart des pays occidentaux et notamment européens, 16,69 millions de doses de vaccins ont été administrées au Maroc et 19,8 % de la population a été entièrement vaccinée (CF : les données officielles fournies par https://ourworldindata.org/).

L’état d’urgence sanitaire dans tout le pays vient d’être prolongé jusqu’au 10 juillet 2021. Cependant pour tenir compte des résultats du suivi de la situation épidémiologique au Maroc, lesquels font état d’une baisse significative des cas de contamination par le Covid-19, les conditions de l’état d’urgence ont été adoucies. La fermeture des restaurants, cafés, commerces et grandes surfaces s’effectuera à 23h00, le couvre-feu nocturne sera effectif de 23h00 à 4h30 à l’échelle nationale, sauf cas exceptionnels. L’ensemble des mosquées du royaume vont pouvoir accueillir à nouveau les fidèles en conformité avec les mesures préventives nécessairesLe gouvernement autorise par ailleurs la réouverture des théâtres, salles de cinéma, centres culturels, bibliothèques, musées et des monuments à hauteur de 50% de leur capacité. Tout semble indiquer que les Marocains pourraient retrouver après le 10 juillet une vie normale sans restrictions ni couvre-feu, mais ce retour à la normalité dépendra toutefois d’une amélioration ou d’une stabilité de la situation épidémiologique.

Afin de préparer une future visite désormais très proche, nous vous invitons à parcourir Rabat en toute sécurité, sans risque, grâce à ce site consacré à Rabat à travers le temps, dans sa diversité culturelle et historique.

 

Pin It on Pinterest

Protected by Copyscape