Visite de Rabat 2012 en photos commentées

2014/2015
Droits réservés



                                       A la découverte du jardin zoologique de Rabat-

Toutes les photos ont été prises au zoo de Rabat dans les mêmes conditions que celles d'un simple visiteur.
Cette page est dénuée de fonction commerciale.
Avec certains navigateurs, il faut autoriser les contrôles ActiveX.

 

  • Le Zoo de RabatDécouvrez ou redécouvrez les animaux du zoo de Rabat.

Le zoo de Rabat s'appelle en fait jardin zoologique de Rabat, et si les Rbatis l'appellent Zoo, il n'a rien à voir avec l'ancien zoo qui se situait non loin de là à Temara. Le nouveau"Zoo" est désormais géré par une société de droit privé à capitaux 100% publics, la SA "jardin zoologique national".

Les dirigeants ont eu l'ambition de faire du nouveau zoo un espace de présentation de la richesse de la faune africaine, marocaine et saharienne. L'autre objectif était de mettre en place une plateforme de conservation et de restauration du patrimoine sauvage désertique, ainsi qu'un centre d’études et de recherches pour la production scientifique des connaissances sur les espèces, notamment les espèces menacées.

Enfin, le zoo a été imaginé pour mettre les visiteurs dans la meilleure situation possible pour découvrir les animaux sans que cela ne soit nuisible à ces derniers, et en faisant en sorte que les visiteurs se régalent, et se détendent dans les multitudes restaurants sur place et dans les espaces de repos et de loisirs mis à leur disposition (pour ce point voir notre position à la fin de l'article).

Destiné à tout public, le jardin zoologique de Rabat cible les plus jeunes qui représentent l'avenir du Maroc : l'éducation environnementale est une réponse indispensable aux défis écologiques des pays africains émergents. Avec cet outil de développement durable associé à des objectifs de détente, les créateurs du jardin zoologique ont eu la volonté d'enrichir le paysage culturel et touristique marocain et pas seulement Rbati, et de fait, les visiteurs affluent du Maroc tout entier grâce à l'emplacement idéal du zoo, proche de l'autoroute Rabat-Casablanca. A cet égard, il faut rappeler que l'accès du jardin zoologique n'est pas possible par le tramway, ni par le train, ni par aucun moyen de transport en commun pour l'instant : en revanche, depuis le centre de Rabat, c'est très simple d'y accéder en voiture en empruntant l'avenue Hassan II et après quelques kilomètres, en tournant à gauche avant l'accès à l'autoroute vers Casablanca, direction Temara et le stade olympique Moulay Abdellah que l'on voit de loin et qui jouxte le zoo (plan d'accés ci-dessous).

Soyons clairs : à en juger par la fréquentation et par le contentement des visiteurs à l'issue de la visite, l'objectif des concepteurs du zoo de Rabat est pleinement atteint ! La visite du Zoo de Rabat, à l'ouverture des grilles, commence par le salut du roi du zoo, le Lion de l'Atlas (le zoo possède 27 lions, mais vous ne les verrez pas tous en même temps) : son immense statue trône et la photo en groupe s'impose. Bientôt, cette statue sera plus célèbre que la sculpture de granit du Lion d'Ifrane. Pourtant, le guichet franchi (très rapidement), c'est bien le macaque berbère qui a tous les suffrages et à l'indice de popularité, c'est bien lui le roi !

Compte tenu de l'affluence, on se dit que la visite sera difficile : il n'en est rien, les milliers de visiteurs se dispersent sur les trente hectares et les deux circuits de trois kilomètres, dans l'ambiance des déserts et de la savane africaine ou bien dans l’atmosphère des marécages et de la forêt tropicale. Et si vous ne souhaitez pas trop marcher, direction les volières ou la ferme pédagogique en contact direct avec les animaux de ferme ou les innombrables oiseaux de pays lointains. La déception (si déception il y a) ne pourra provenir que des animaux eux-mêmes : parfois ils s'éloignent ou se cachent pare qu'aucune cage n'est là pour les contraindre et qu'ils disposent d'un vaste espace (en fonction des espèces) pour y évoluer.

Et c'est déjà le premier enseignement, pour les enfants et le public : respecter les animaux surtout ceux en captivité ! Mais compte tenu du nombre d'espèces présentes au zoo de Rabat (plus de 1200) personne ne sera décu : les animaux que l'on n'a pas pu voir, on les verra la prochaine fois. Car c'est sûr, tous ceux qui ont eu la chance de visiter le zoo de Rabat, jeunes et moins jeunes, une fois franchi le portillon de sortie vous le disent : "on reviendra, c'est trop bien" !

En fait, ces visiteurs n'ont qu'une crainte, que ces installations ne soient pas maintenues en bon état : c'est le principal défi qui attend les exploitants du zoo, car ce serait dommage qu'une telle installation (probablement la seule en Afrique aux standards des pays occidentaux) périclite par défaut d'entretien ! Enfin, un autre problème que nous soulevons : le nombre trop important des restaurants et autres kiosques à friandises. Les plus jeunes des visiteurs, encore en manque d'éducation malgré l'attention des éducateurs, sont tentés une fois englouties leurs friandises de jeter leurs papiers d'emballage et autres pots en plastique vides vers les animaux.

Attention donc à ne pas faire du jardin zoologique un parc d'attractions, cela risquerait de porter atteinte à son image !

Le plan pour atteindre le jardin zoologique de Rabat depuis Rabat